La gemmothérapie

gemmotherapie-plantesLa gemmothérapie est l’utilisation de tissus embryonnaires végétaux en croissance tels que jeunes pousses, bourgeons frais ou radicelles.

Grâce à une macération dans un mélange eau, alcool, glycérine, on obtient un « macérat glycériné ».

D’après la théorie développée notamment par le Dr Pol Henry, médecin belge qui a consacré une grande partie de sa vie à la «phytembryothérapie» dans les années 60, les bourgeons possèdent un ensemble de propriétés thérapeutiques supérieures à celles des diverses parties de la plante mature. Le bourgeon étant un embryon, il contient donc toute la puissance de la future plante.

Les tissus embryonnaires sont totipotents et contiennent plus d’informations génétiques, de vitamines, de minéraux, d’oligoéléments et bien entendu de facteurs de croissance que la plante ou que l’arbre.

Ils sont de véritables concentrés d’énergie vitale.

La gemmothérapie s’utilise en mono-thérapie ou sous forme de complexes.

Le macérat glycériné existe sous forme de macérat-mère ou de macérat glycériné 1D.

Le macérat-mère permet de prendre moins de gouttes (15 gouttes par jour maximum) et donc ainsi d’ingérer moins d’alcool (utilisé lors de la macération).

La forme diluée 1D peut se trouver en Pharmacie, le macérat-mère est plutôt disponible en magasin bio et dans quelques pharmacies spécifiques.

Il n’existe pas de contre-indication notoire à l’utilisation de la gemmothérapie cependant la femme enceinte, les jeunes enfants devront prendre conseil auprès d’un thérapeute. De même lorsqu’il y a déjà un traitement allopathique en place.

En conclusion, la gemmothérapie trouve toute sa place à côté de thérapies naturelles plus répandues telles que la phytothérapie (qui utilise les plantes fraîches ou sèches) et l’aromathérapie (basée sur les huiles essentielles)